L’audit énergétique est aujourd’hui une méthode incontournable pour améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments et contribuer à la préservation de l’environnement. Néanmoins, vous devez vous adresser au bon professionnel pour garantir la qualité et la fiabilité des résultats. Mais qui peut effectuer un tel diagnostic ? Quels éléments clés considérer pour choisir un expert en audit énergétique ? À travers cet article, nous vous guidons vers la sélection d’un auditeur compétent et sérieux.

Qui peut effectuer un audit énergétique ?

L’audit énergétique vise à identifier les faiblesses thermiques d’un bâtiment dans l’optique d’adopter des solutions adéquates pour optimiser sa consommation d’énergie. Différentes catégories de spécialistes peuvent accomplir cet examen rigoureux.

On distingue tout d’abord les bureaux d’études thermiques (BET) qui rassemblent divers experts maîtrisant les techniques et les réglementations relatives aux performances énergétiques des édifices. Ces structures possèdent le plus souvent des certifications reconnues telles que la qualification OPQIBI 1911 et la qualification OPQIBI 1905.

De leur côté, les architectes peuvent conduire cet audit énergétique grâce à leur formation pluridisciplinaire. Rappelons que celle-ci couvre les aspects esthétiques, fonctionnels et environnementaux des constructions. Elle permet ainsi à ces professionnels de disposer des capacités appropriées pour appréhender les problématiques liées à l’efficience énergétique.

Les organismes certificateurs autorisés par le COFRAC (Comité français d’accréditation) constituent quant à eux une autre option envisageable. Grâce à leur accréditation, ils bénéficient d’une reconnaissance officielle attestant de leurs compétences pour contrôler et labelliser les logements. Ils tiennent compte de normes strictes en matière d’économies d’énergie pour effectuer l’audit énergétique.

Vous avez enfin la possibilité de vous tourner vers des entreprises du secteur du bâtiment titulaires de la qualification RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Elles sont dotées d’un savoir-faire spécifique leur permettant d’améliorer considérablement la performance énergétique globale des biens immobiliers.

Les critères à prendre en compte pour trouver le bon expert

Tenez compte des certifications lors de la recherche d’un professionnel compétent pour réaliser un audit énergétique. Privilégiez les auditeurs justifiant de labels reconnus comme OPQIBI et Qualifelec. Ensuite, misez sur les experts ayant de l’expérience dans le domaine de l’audit énergétique. Vérifiez qu’ils ont mené à bien de nombreuses missions similaires.

Parallèlement, tenez compte des réalisations antérieures du professionnel. N’hésitez pas à demander des contacts de clients satisfaits pour obtenir un retour objectif. Assurez-vous également que l’auditeur dispose d’une assurance adéquate lui permettant de faire face aux risques pouvant survenir durant son intervention.

Recherchez enfin un auditeur à proximité de chez vous pour faciliter les visites sur le site et réduire les frais annexes. N’oubliez pas de demander un devis détaillé qui présente l’ensemble des postes de dépenses relatifs à l’intervention envisagée.

audit énergétique

Les étapes de la réalisation d’un audit énergétique

La concrétisation d’un audit énergétique se décline généralement en 5 étapes distinctes.

L’étape de la préparation consiste notamment à recueillir toutes les informations nécessaires concernant le bâtiment. Elle comprend l’analyse et la fixation des objectifs de l’audit. L’auditeur identifie les sources documentaires pertinentes (plans, rapports d’audits antérieurs, etc.).

Vient ensuite la visite sur le site. L’auditeur inspecte méticuleusement le bâtiment pour y repérer d’éventuelles anomalies structurelles ou fonctionnelles pouvant influer sur ses performances énergétiques.

Dans un troisième temps, l’expert analyse les données relevées afin de les comparer aux valeurs attendues théoriquement.

L’étape suivante consiste à élaborer des recommandations visant à corriger les dysfonctionnements identifiés.

Pour finir, l’auditeur procède à une présentation orale et écrite des conclusions de l’audit. Ces dernières incluent les observations formulées ainsi que les préconisations associées.