Comment rempoter un GROS cactus ? (sans se piquer les doigts…)

Jolies fleurs et petites bêtes, Potager urbain - terrasse

Entrez dans la cabane du potager !

 

Cultiver vos propres légumes bio, manger sainement et gagner en autonomie pour votre famille vous tente ?

Inscrivez-vous pour recevoir directement dans votre boite mail, les 5 choses à savoir pour se lancer dans un potager bio!

Comment rempoter un cactus ? sans se piquer les doigts…

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, je voulais vous parler d’un sujet épineux : comment rempoter un cactus, surtout s’il est gros, très gros et sans se piquer les doigts s’il vous plait !

Fan de cactus depuis plus de 20 ans (soit vous en déduisez que je suis vieille, soit que j’ai commencé très tôt, soit les deux) le rempotage des cactus n’a presque plus de secret pour moi. Alors quand je me suis attaquée au rempotage de ce gros cactus, je me suis dis que je pourrais bien partager ce truc avec vous. Car, OUI, vous pouvez le faire, et le faire vous-même, et sans vous piquer les doigts (une paire de gants en cuir est tout de même requise).

Pour commencer, je voudrais commencer cet article par quelques basiques sur la culture des cactus.

  • Les cactus se cultivent en extérieur, a part quelques variétés frileuses comme les Pilosocereus, mieux vaut les cultiver au grand air, il n’en seront que plus beaux.
  • Les cactus doivent être arrosés en été, en particulier quand il fait chaud.
  • Les cactus doivent être abrités et au sec dès que la température descend sous les 15°C à l’automne.
  • Les cactus aiment les substrats bien drainés. La terre ou le terreau de leur pot doit contenir des petits cailloux, des graviers pour éviter l’eau stagnante.

Et bien sûr, de temps en temps, il faudra changer ce substrat, soit parce que votre cactus a trop bien poussé grâce à vos bons soins, soit parce qu’il n’a vraiment, mais vraiment plus rien à manger dans sa terre (un apport d’engrais spécial cactus n’est pas à négliger non plus).

Mais comment faire quand votre cactus est énorme, lourd et plein de piquants ?

Suivez les étapes, en direct de mon garage avec ce gros pépère, un Astrophytum Ornatum qui m’accompagne depuis plusieurs années. Il n’est plus très joli, mais que voulez-vous, c’est l’âge.

La famille des Astrophytums est très résistante et florifère, je vous la conseille vraiment.

1/ Couchez le cactus sur le côté et débarrassez-le de son pot actuel

  • vous pouvez coucher le cactus sur une surface molle pour éviter de casser les épines sous le poids. Ici, je l’ai placé sur un sac de terreau entamé (inutile de vous dire qu’à la fin de l’opération, le sac était un peu troué)
  • Retirer le pot, la manière forte : on casse le pot, on le découpe, etc…
  • Retirer le pot, la manière douce : on tire et on pousse à travers les trous de drainage, jusqu’à ce que ça vienne.
  • Vous pouvez manipuler le cactus en le tenant par sa terre qui normalement est bien compacte.

2/ Débarrassez le cactus de son terreau actuel

  • Allez-y franchement avec une griffe, n’ayez pas peur ! C’est tout compact, c’est normal.

3/ Choisissez un nouveau pot à la dimension du cactus et de ses racines

  • Placez une couche de 3-4 cm de petits cailloux au fond du pot pour assurer une couche de drainage. Les cactus ont horreur d’avoir les pieds dans l’eau.

4/ Calez le cactus avec des morceaux de bois au dessus de son nouveau pot

  • Saisissez le cactus entre deux morceaux de bois et calez le sur le pot de façon à ce qu’il « pende » au dessus de son nouveau pot.

5/ Remplissez le pot de substrat « spécial cactus ».

Ici, ma recette maison :

  • 1 part de terre végétale
  • 1 part de terreau horticole
  • 1 part de matière drainante (ici de la perlite horticole, mais on peut utiliser de la pouzzolane, de la vermiculite, du sable de la Loire)
  • le tout bien mélangé et légèrement humidifié avec un vaporisateur, sinon ça fait de la poussière partout, beurk, beurk.

 

[sibwp_form id=2]

6/ Faire une couche de finition avec des petits graviers autour du cactus pour drainer le « collet »

Le collet, est la partie d’une plante comprise entre la tige et la racine. Cet endroit est particulièrement sensibles à la pourriture chez les cactus. Une petite couche de drainage est donc la bienvenue pour éviter des stagnations d’humidité. Ici, j’ai utilisé de la pouzzolane, une roche volcanique, que l’on trouve en jardinerie à différents calibres. Tout type de gravier de 0,5 à 1 cm peut convenir pour des cactus de cette taille.

7/ C’est fini, surtout NE PAS arroser avant 15 jours

Quelques jours de repos à l’ombre et sans arrosage pour que votre cactus se remette de ses émotions seront les bienvenus.

Votre monde entier est un cactus ? je vous conseille vivement la pépinière Kuentz, située à Fréjus. Une pépinière  plus que centenaire, spécialisée dans les cactus, avec des plantes grasses et cactus de très belle qualité. L’avantage avec les cactus, c’est qu’ils supportent très bien la vente par correspondance, mais vous pouvez aussi vous rendre sur place, c’est magnifique !

Merci de m’avoir lue jusque là et je vous souhaite de belles réussites avec vos cactus.


A très bientôt…

[sibwp_form id=2]

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Ces articles pourraient vous plaire

4 Fleurs indispensables pour le potager bio

4 Fleurs indispensables pour le potager bio

Quand on fait un jardin, on pense aux légumes, aux fruits, aux petits fruits. Mais as-tu pensé à mettre des fleurs dans ton potager ? Est-ce que tu connais le pouvoir des fleurs au potager bio ? Les 4 meilleures plantes compagnes pour ton potager bio épingle-moi sur...

Comment et pourquoi nourrir les oiseaux au jardin ?

Nourrir les oiseaux du jardin en hiver : comment et pourquoi ? Bonjour à tous, Dans cet article, je vous propose de faire le point sur l'intérêt d'attirer les oiseaux par le nourrissage en hiver.  Quelles graines, quelle mangeoire choisir ? Quand commencer (et quand...

Hello !

Hello !

Je suis Justine

Je partage ma passion pour le jardinage et les plantes sur mon blog unmatinaujardin.fr depuis 2016, avec mes textes et mes photos.

Rejoignez-moi sur les réseaux sociaux

Entrez dans la cabane à outils

illustrations cabane à outils

Visitez la boutique

éthique et nature

bourdon et compagnie boutique éthique pour jardiniers

La cabane du Potager

La zone réservée aux abonnés

illustrations cabane à outils

Voici ce que tu verras en t'inscrivant à la cabane du potager :

  • Un guide de 12 pages pour bien choisir ses outils de jardin et s'équiper sans se ruiner,
  • Un planificateur pour ton potager : planifie, enchaîne et associe les cultures grâce à un tableau où tu pourras noter mois après mois ce que tu as cultivé dans ton potager,
  • L'aide-mémoire ultime pour pratiquer la rotation des cultures,
  • Et enfin, ta todo liste mensuelle chaque mois par email + des conseils chaque semaine directement dans ta boite mail pour réussir tes cultures et rester motivé.

 

À très vite !

Ces articles pourraient vous intéresser