Le jardinage est une profession passionnante qui combine l’amour de la nature, le savoir-faire technique et la créativité. Devenir un jardinier professionnel peut être une carrière enrichissante pour ceux qui sont passionnés par le plein air et la botanique. Cet article explore le parcours pour devenir jardinier, les formations nécessaires, les plantes essentielles à connaître, les régions de France où la demande est forte, et comment rédiger un CV percutant.

Le parcours pour devenir jardinier professionnel

En France, le secteur du jardinage emploie un nombre significatif de professionnels, bien que les statistiques exactes varient selon les sources. En général, le nombre de jardiniers professionnels est estimé à plusieurs dizaines de milliers, compte tenu de la diversité des employeurs, allant des municipalités aux entreprises privées en passant par les résidences privées. Concernant les salaires, ils peuvent varier considérablement en fonction de l’expérience, de la qualification, du type d’employeur et de la région. Un jardinier débutant peut s’attendre à un salaire autour du SMIC, soit environ 1 600 euros brut par mois. Avec l’expérience et des qualifications supplémentaires, comme un BTS en aménagements paysagers, le salaire peut augmenter significativement, atteignant jusqu’à 2 500 euros brut par mois pour un jardinier qualifié avec plusieurs années d’expérience.

Devenir jardinier professionnel implique souvent un mélange de formation formelle et d’expérience pratique. Voici les étapes générales pour entrer dans cette profession :

  1. Formation initiale :
  • Études secondaires : Un bon point de départ est d’obtenir un CAP Agricole, spécialité « Jardinier paysagiste » ou un Bac Pro Aménagements Paysagers. Ces diplômes offrent des connaissances de base en horticulture et en aménagement paysager.
  1. Formations et écoles spécialisées :
  • Écoles d’horticulture : En France, des établissements comme l’École du Breuil à Paris, l’École Nationale Supérieure de Paysage à Versailles, ou encore l’Institut Agro de Montpellier proposent des formations reconnues dans le domaine du paysage et de l’horticulture.
  • Formations continues : Pour ceux qui souhaitent se spécialiser davantage, des formations comme le BTS Aménagements Paysagers ou des licences professionnelles en gestion et protection de la nature sont conseillées.
  1. Gagner de l’expérience :
  • Stages : Faire des stages dans des pépinières, des entreprises de paysagisme ou des jardins publics est indispensable pour acquérir une expérience pratique.
  • Emploi : Commencer par des postes d’assistant jardinier ou de technicien en espaces verts peut aider à construire votre réputation et à étendre vos compétences.

Plantes à connaître

Un bon jardinier doit avoir une connaissance approfondie d’une variété de plantes. Voici quelques quelques plantes à connaitre :

  • Arbres et arbustes : Comprendre les spécificités des espèces locales comme le chêne, le bouleau, ou le houx.
  • Fleurs et plantes ornementales : Maîtriser les besoins de plantes comme les roses, les tulipes, les hydrangeas et les vivaces.
  • Plantes potagères : Savoir cultiver des légumes et des herbes, des tomates aux basilics, est également précieux.

Régions de France qui embauchent le plus de jardiniers

La demande pour les jardiniers varie en fonction des régions, mais généralement, les zones avec de grandes propriétés privées, des espaces verts publics et des conditions climatiques favorables à l’horticulture ont un besoin plus élevé. Les régions comme l’Île-de-France, la Provence-Alpes-Côte d’Azur et l’Aquitaine sont particulièrement propices à la profession de jardinier.

Quels secteurs embauchent en France ? 

Les jardiniers jouent un rôle indispensable dans la maintenance et l’embellissement des espaces verts, tant dans le secteur public que privé. Leur travail contribue non seulement à l’esthétique environnementale mais aussi à la biodiversité et à la qualité de vie dans les zones urbaines et rurales. Voici un aperçu des opportunités d’emploi pour les jardiniers dans la fonction publique et les entreprises privées.

Fonction publique

Dans la fonction publique, les jardiniers sont généralement employés par les municipalités, les départements, les régions ou l’État lui-même. Voici quelques exemples de rôles et responsabilités dans ce secteur :

  1. Mairies et collectivités locales :

Les municipalités emploient des jardiniers pour entretenir les parcs, jardins publics, ronds-points, cimetières et autres espaces verts communaux. Ces postes nécessitent souvent une connaissance des techniques de jardinage durable et d’entretien paysager.

  1. Établissements publics :

Les établissements publics tels que les universités, les hôpitaux et les écoles emploient également des jardiniers pour la gestion de leurs campus et jardins. Ces postes peuvent aussi inclure la responsabilité de projets spécifiques comme la création de jardins thérapeutiques ou éducatifs.

  1. Organismes nationaux :

Des organismes comme l’Office National des Forêts (ONF) en France embauchent des jardiniers et des techniciens forestiers pour la gestion et l’entretien des espaces naturels protégés. Ces rôles peuvent être plus spécialisés et nécessiter des compétences en gestion forestière et conservation.

Entreprises privées

Dans le secteur privé, les opportunités pour les jardiniers varient de petites entreprises de paysagisme à de grandes corporations qui nécessitent une gestion de leurs propriétés. Voici quelques avenues typiques :

  1. Entreprises de paysagisme :

Ces entreprises offrent des services de conception, d’installation et d’entretien de jardins et espaces verts pour des clients résidentiels, commerciaux et industriels. Elles recherchent des jardiniers avec une forte capacité en conception paysagère et en gestion de projets.

  1. Compagnies de gestion immobilière :

Des compagnies qui gèrent des complexes résidentiels, des parcs industriels ou des centres commerciaux emploient des jardiniers pour maintenir l’esthétique et la fonctionnalité de leurs espaces extérieurs. Ces postes peuvent également inclure la maintenance générale de la propriété.

  1. Hôtels et resorts :

Les hôtels de luxe et les resorts cherchent souvent à embaucher des jardiniers expérimentés pour entretenir leurs vastes jardins et espaces verts, qui sont cruciaux pour l’attrait visuel de l’établissement auprès des clients.

  1. Clubs de golf et centres de loisirs :

Les grands complexes sportifs et de loisirs, comme les clubs de golf, nécessitent une équipe de jardinage pour entretenir leurs terrains. Ces rôles nécessitent souvent une expertise en entretien de pelouse et en aménagement paysager spécialisé.

Rédiger un CV percutant

Pour se démarquer en tant que jardinier professionnel, il est recommandé de rédiger un CV clair, structuré et précis :

  • Expérience professionnelle : Mettez en avant toute expérience de travail en jardinage ou paysagisme, même bénévole ou stagiaire.
  • Compétences : Incluez des compétences techniques telles que la connaissance des plantes, la maîtrise des outils de jardinage, et des compétences plus générales comme la gestion de projet ou la communication.
  • Formations : Détaillez vos formations et certifications en horticulture et paysagisme.
  • Personnalisation : Adaptez chaque CV à l’emploi pour lequel vous postulez, en mettant en évidence les compétences et expériences les plus pertinentes pour le poste.

Pour aider à la conception de votre CV, téléchargez des modèles CV gratuit avec Adobe Express. Cette plateforme permet de créer des documents professionnels avec une grande facilité, offrant une variété de modèles adaptés à différents secteurs professionnels.

Le mot de la fin

Devenir un jardinier professionnel est un chemin accessible à ceux qui sont passionnés par la nature et le design extérieur. Avec la bonne formation, une expérience pratique et un CV bien construit, vous pouvez vous établir dans ce métier gratifiant et en demande. Que vous souhaitiez travailler dans des jardins privés, des parcs publics ou des projets de paysagisme urbain, les opportunités sont nombreuses pour les jardiniers qualifiés en France.