Pour assurer un bon fonctionnement de votre chauffe-eau au quotidien, il est important d’accorder une attention particulière à son entretien, mais aussi d’adopter certains gestes utiles selon les situations. Par exemple, pour désactiver l’alimentation de l’appareil vous devez fermer la vanne d’arrivée d’eau froide située au niveau du groupe de sécurité. En effet, le chauffe-eau est équipé d’un groupe de sécurité composé d’une vanne et d’un robinet de soupape. Après avoir changé l’orientation de la poignée, coupez le disjoncteur du chauffe-eau pour désactiver complètement le système. L’arrêt de la vanne et de l’alimentation en électricité assure que le chauffe-eau est bien éteint.

Comment éteindre votre chauffe-eau en toute sécurité ?

La mise hors tension d’un chauffe-eau est une opération relativement courante et utile pour réduire la consommation d’énergie électrique, notamment lorsque vous partez en vacances. Il est également possible de fermer la vanne au niveau du groupe de sécurité pour éteindre le chauffe-eau afin de réparer des problèmes techniques ou réaliser un entretien. Après avoir coupé le robinet d’arrivée d’eau froide sur la poignée rouge ou noire, vérifiez la position qui doit passer de parallèle à perpendiculaire au tuyau d’arrivée d’eau. Procédez ensuite à la coupure de l’alimentation électrique de votre cumulus pour arrêter le processus de chauffage du ballon. Contrairement aux modèles traditionnels, la majorité des chauffe-eau modernes offre la possibilité de désactiver la liaison à l’énergie électrique sans toucher au disjoncteur. Si vous n’avez pas un appareil récent, vous devez rechercher le point du disjoncteur relié au chauffe-eau sur votre tableau électrique pour fermer le circuit.

Quand faut-il éteindre un chauffe-eau ?

Lorsque vous envisagez de quitter votre maison pour une durée de 48 heures ou un peu plus, il n’est pas obligatoire de fermer la vanne du groupe de sécurité pour arrêter le chauffe-eau. Par contre, pour un voyage de longue durée, il est indispensable d’éteindre cet appareil afin d’éviter le gaspillage d’énergie. En pratique, le ballon d’eau chaude est programmé pour procéder au chauffage d’eau au quotidien à des heures bien précises. Si vous l’éteignez avant de partir en vacances et le réactivez à votre retour, vous devez attendre plusieurs heures pour qu’il se remette en marche et atteigne la bonne température. Le groupe de sécurité est chargé de maintenir la pression à un niveau bas.

En outre, si votre chauffe-eau a un problème technique comme des fuites d’eau, vous devez avant toute chose fermer la vanne et désactiver l’électricité. Le fait de laisser le ballon continuer à produire de l’eau chaude malgré son dysfonctionnement peut l’endommager davantage. Dans d’autres cas, il est également possible de stopper l’alimentation du chauffe-eau pour un entretien ou une vidange du cumulus. La même action est requise en cas d’intervention d’un plombier sur le dispositif pour un nettoyage ou le remplacement d’une pièce, par exemple.

En somme, peu importe la panne qu’a l’appareil, votre premier réflexe en cas de mauvais fonctionnement doit être de fermer la vanne du groupe de sécurité et de couper l’alimentation électrique. Un ballon d’eau chaude qui fuit nécessite de faire appel à un plombier pour régler le problème. S’il s’agit par contre d’un souci au niveau du tableau électrique, l’idéal serait de contacter un électricien. Sollicitez les experts pour obtenir des conseils personnalisés et bénéficier d’interventions professionnelles est une décision judicieuse en cas de problèmes de l’appareil. Ils vous aideront à trouver des solutions efficaces pour toutes les pannes y compris la consommation élevée d’énergie.

Que faire en cas de panne du chauffe-eau ?

Qu’il s’agisse d’un problème de plomberie ou d’un souci technique touchant l’un des composants de l’appareil (cuve, réservoir, thermostat, etc), la démarche est la même. Coupez dans un premier temps l’arrivée d’eau froide au niveau de la vanne du groupe de sécurité puis l’alimentation en électricité. La dernière opération peut se faire au niveau du disjoncteur ou de la prise, selon votre système d’installation et les branchements effectués. La désactivation de ces deux éléments assure que vous arrêtez momentanément la production d’eau chaude.

Vous pouvez alors faire appel à un professionnel pour détecter la panne et apporter la solution corrective nécessaire. Pour de petits dysfonctionnements, il est possible de vous référer à votre manuel technique qui peut contenir de précieuses informations pour régler le problème. Assurez-vous cependant que vous pouvez intervenir vous-même en suivant les conseils donnés sans créer des dégâts supplémentaires. Enfin, un chauffe-eau alimenté au gaz ou utilisant une autre source d’énergie ne peut pas être mis hors tension avec la méthode évoquée. Chaque appareil a sa propre procédure de désactivation et il convient de respecter les étapes spécifiques à chaque cas.