Parmi les diverses solutions de chauffage écologique et économique, le chauffage au bois est très apprécié par les Français. En plus de mieux chauffer l’intérieur et de réduire la consommation énergétique, ce type de chauffage allie confort et design. Il peut donc s’intégrer facilement à votre décoration intérieure et embellir votre cadre de vie. Pour bénéficier de tous ses avantages, le choix du bois est primordial. Quel type de bois privilégier pour le chauffage de votre maison ? Nous vous en disons plus.

Bois dur ou bois tendre : quel choix pour votre chauffage ?

Pour le chauffage, le bois utilisé provient de différentes espèces. Ils ne poussent pas de la même façon et offrent des effets différents en fonction de leurs propriétés spécifiques. Pour le chauffage, deux types de bois peuvent être utilisés : durs et tendres.

Avantages et inconvénients du bois dur

Les bois durs proviennent d’essences telles que le chêne, le hêtre, le charme, l’érable ou l’orme. Ces essences sont parfaites pour chauffer la maison, car elles ont une structure dense qui offre une combustion lente. Les flammes qu’elles produisent sont courtes et le phénomène de combustion ne dégage pas beaucoup de fumée.

Le bois dur est donc plus adapté au chauffage avec un poêle ou une cheminée, car il offre de la chaleur sur une longue durée. Contactez des sociétés spécialisées telles que Boisreduc pour faire votre choix parmi une large sélection de buches ou de pellets et être livré à domicile.

Toutefois, ce bois requiert un temps de séchage très long. De fait, il faut compter entre 2 à 3 ans pour un séchage complet et naturel de l’essence. Par ailleurs, la structure dense du bois complique son allumage ou son découpage.

Points forts et points faibles du bois tendre

Le bois tendre est caractérisé par une structure claire et provient généralement d’essences comme le saule, le peuplier et le châtaignier. Comme la structure de ces essences n’est pas dense, elles présentent l’avantage de s’enflammer rapidement. En revanche, ce n’est pas le meilleur choix pour le chauffage d’une maison.

Si vous voulez allumer facilement un feu qui chauffe bien votre logement et qui dure, associez une essence tendre à des buches de bois dur.

L’impact de l’humidité sur l’efficacité du chauffage

L’humidité du bois désigne la teneur en eau. En effet, les arbres contiennent naturellement de l’eau, mais le pourcentage varie en fonction de plusieurs facteurs tels que la saison. En été par exemple, le bois sera plus sec.

Pour être prêt à l’usage, le bois doit afficher un taux d’humidité inférieur à 25%. Lorsqu’il n’est pas bien sec, la chaleur offerte n’est pas homogène et durable. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il est fortement conseillé de bien aérer le logement avant d’allumer le poêle ou la cheminée.

Afin de connaitre la teneur en eau du bois, deux choix s’offrent à vous. Vous pouvez donc acheter du bois dans une entreprise spécialisée. Dans ce cas, le taux d’humidité est affiché sur l’emballage. Si vous coupez vous-même votre bois de chauffe, achetez un humidimètre pour vérifier la teneur en eau.

Gardez à l’esprit que si vous voulez vraiment vous chauffer au bois pendant l’hiver, le recours à une entreprise est la meilleure solution. Si vous coupez du bois en hiver, le séchage ne sera pas optimal.

bois de chauffage

Les différences entre du bois résineux et du bois feuillu

Pour le chauffage, les bois résineux sont privilégiés. Cependant, il existe une autre catégorie de bois qui peuvent être utilisés : les bois feuillus.

Les résineux sont des arbres qui se distinguent par leurs aiguilles persistantes et un effluve unique. Ces essences poussent plus rapidement que les feuillus. C’est la raison pour laquelle elles sont plus appréciées par les fabricants de pellets, car ils sont plus abondants et renouvelables. De surcroit, ils sont moins humides que les feuillus, ce qui en fait un matériau idéal pour la fabrication de bûches et de pellets de qualité supérieure.

Les feuillus sont les arbres qui perdent leurs feuilles une fois que l’automne commence. Par contre, ils sont caractérisés par une densité élevée et une composition moins résineuse. Ils offrent donc une combustion durable et lente.

Les bois écoresponsables : une option pour un chauffage durable

Les bois écoresponsables sont des bois certifiés et labellisés. Ils proviennent de forêts gérées durables et proposent des performances énergétiques exceptionnelles. Utiliser ce type de bois pour le chauffage vous permet de contribuer à la préservation de la biodiversité et des forêts.

La combustion de ces essences est également plus propre, car les émissions polluantes sont limitées. Mieux encore, le taux d’humidité est contrôlé et le rendement calorifique est plus important.