La mérule est un champignon qui s’attaque au bois et cause de graves dégâts dans les habitations. Elle se développe dans des conditions d’humidité, d’obscurité et de froid. Ce champignon affecte les poutres en bois qui soutiennent la structure d’un bâtiment. Découvrez dans cet article comment faire le diagnostic, traiter et prévenir la mérule sur une poutre en bois dans une habitation.

Reconnaître la mérule sur une poutre en bois

Ce champignon nommé mérule se nourrit de la cellulose du bois et provoque sa dégradation. Il cause des dégâts importants sur la charpente, les boiseries et la maçonnerie d’une habitation. Cet organisme vivant est un véritable risque pour la santé des occupants. Pour reconnaître la mérule sur une poutre en bois, il faut être attentif à plusieurs signes d’infestation.

Inspectez la présence de filaments blancs ou grisâtres, qui forment un réseau sur le bois et le mur. Ces filaments sont les éléments végétatifs du champignon, appelés mycélium. Un autre signe est la formation de champignons visibles. Ces derniers libèrent des spores, qui sont les éléments reproducteurs du champignon.

L’apparition de taches brunes ou noires sur le bois, qui indiquent une pourriture avancée, figure aussi comme un signe d’alerte. Vous remarquerez que le bois devient friable et se détache facilement. Les experts utilisent le terme de pourriture cubique ou pleureuse, selon la forme des morceaux de bois. Vérifiez l’émission d’une odeur de moisi ou de champignon témoignant d’une humidité excessive.

L’humidité est le principal facteur favorisant le développement de la mérule. Elle peut provenir de fuites d’eau, de condensation, de mauvaise ventilation ou de remontées capillaires du sol. La mérule se développe principalement dans les zones sombres, froides et humides de la maison. Il s’agit entre autres des caves, des greniers, ou des sous-sols. La mérule peut aussi se propager à d’autres parties de la maison, en traversant les murs ou les planchers.

Les inconvénients de la mérule pour la santé

La mérule n’est pas uniquement un problème pour le bois et le bâtiment. Elle représente aussi un risque pour la santé des habitants du logement. Ce champignon libère des spores dans l’air, qui peuvent être inhalées ou ingérées. Les spores de la mérule peuvent provoquer des réactions allergiques et des irritations des voies respiratoires. La mérule dégage une odeur désagréable, qui nuit au confort et au bien-être des occupants. De plus, elle favorise le développement d’autres champignons ou moisissures, qui ont des effets néfastes sur la santé.

Traitement de la mérule sur une poutre en bois

Le fongus nommé la mérule nécessite une intervention rapide et efficace. Si vous constatez la présence de ce champignon sur une poutre en bois, contactez un expert. Ce professionnel est chargé de réaliser un devis et de vous orienter sur le traitement à suivre et les prix afférents. Le traitement de la mérule sur une poutre en bois repose sur plusieurs travaux.

Attaquez les sources d’humidité et éliminez les bois infestés

La suppression des sources d’humidité représente un moyen de ralentir le développement des mérules dans les maisons. Il faut réparer les fuites d’eau, assurer une bonne ventilation de chaque mur et une isolation du logement. L’élimination des parties de bois infestées est aussi une solution efficace contre les mérules. Commencez par retirer le bois atteint par la pourriture cubique ou pleureuse, ainsi que les filaments et les fructifications du champignon. Enlevez le bois situé à proximité de la zone infestée, car il peut être contaminé par les spores.

Désinfectez les bois restants et protégez les autres équipements

Les experts recommandent la désinfection des parties de bois saines. Pour ce faire, vous devez injecter un produit fongicide dans le bois, à l’aide de forages réalisés à intervalles réguliers. Le produit fongicide va diffuser dans le bois et le protéger contre la mérule. N’oubliez surtout pas de protéger des parties de maçonnerie, qui peuvent être également touchées par la mérule.

Appliquez un produit fongicide sur les murs, les planchers et les plafonds, en ciblant particulièrement les zones affectées par les travaux. Les traitements liés aux produits fongicides vont empêcher le champignon de se propager dans la maçonnerie. La rénovation des parties endommagées est aussi une tâche importante. Ces parties doivent être remplacées par des matériaux neufs. Vous devez poser une nouvelle charpente, de nouvelles boiseries et de nouveaux revêtements.

Prévention de l’apparition de la mérule sur une poutre en bois

La meilleure façon de lutter contre la mérule sur une poutre en bois est de prévenir son apparition. Pour cela, évitez les conditions favorables à son développement, à savoir l’humidité, l’obscurité et le froid. Assurez une bonne ventilation du logement en ouvrant les fenêtres et en installant des systèmes de ventilation.

Isolez la maison en utilisant des matériaux adaptés et en respectant les normes thermiques. Protégez le bois avec des produits hydrofuges, insecticides et fongicides. Contrôlez son taux d’humidité à l’aide d’un humidimètre ou en faisant appel à un professionnel. Surveillez les signes d’infestation en inspectant les poutres en bois et réalisez un diagnostic en cas de doute.