La fraise, ce petit fruit rouge ou parfois orangé, est sans aucun doute l’un des plaisirs les plus délicieux du printemps et de l’été. À part sa délicieuse saveur qui peut osciller entre le sucré et l’acidulé, la fraise est également un aliment peu calorique, ce qui en fait une option idéale pour les amateurs de douceurs conscients de leur santé. Ensemble, découvrons quel est la saison des fraises !

Du printemps à l’automne : La longue saison des fraises

À vos calendriers : La période de récolte de la fraise s’étend principalement d’avril à juin, cependant, il est possible de trouver des variétés tardives jusqu’au début de l’automne.

En effet, La fraise, fruit rouge du printemps, peut être dégustée et consommée jusqu’aux premiers jours de l’automne, selon les variétés cultivées. Parmi les incontournables, on retrouve la gariguette, la mara des bois, la ciflorette, la charlotte, la magnum, la maestro, la gourmandine, la cléry et la nova gento.

Parmi les nombreuses variétés de fraises, certaines sont particulièrement prisées pour leur goût exquis et leur texture savoureuse. Il y en a pour tous les goûts et toutes les envies. Sachez que la fraise est un fruit fragile et il est préférable de la consommer rapidement après l’achat pour profiter de sa fraîcheur optimale.

La fraise : les bienfaits nutritifs de ce fruit d’été

La fraise regorge de vitamines essentielles telles que la vitamine A, C, B, E et K, offrant ainsi un véritable cocktail de bienfaits pour notre organisme.

  1. Vitamine C (Acide ascorbique) : Les fraises sont particulièrement riches en vitamine C, un puissant antioxydant nécessaire pour la croissance et la réparation des tissus dans tout le corps. La teneur en vitamine C est d’environ 58,8 mg par 100 g, ce qui représente environ 98% de l’apport quotidien recommandé pour un adulte.
  2. Vitamine B9 (Folate) : Essentielle pour la division cellulaire et la production de l’ADN, le folate est particulièrement important pour les femmes enceintes. Les fraises contiennent environ 24 µg de folate par 100 g.
  3. Vitamine K : Importante pour la coagulation du sang et la santé des os, les fraises fournissent environ 2,2 µg de vitamine K par 100 g.
  4. Vitamine B6 (Pyridoxine) : Utile pour le métabolisme des protéines et la production de globules rouges, les fraises en contiennent environ 0,047 mg par 100 g.
  5. Vitamine E (Alpha-tocophérol) : Bien que les fraises ne soient pas une source majeure de vitamine E, elles en offrent une petite quantité, environ 0,29 mg par 100 g. La vitamine E est un antioxydant important qui aide à protéger les cellules contre les dommages causés par les radicaux libres.
  6. Vitamine B5 (Acide pantothénique) : Important pour la production d’énergie et le métabolisme des glucides, des protéines et des lipides, les fraises contiennent environ 0,125 mg de vitamine B5 par 100 g.
  7. Vitamine A : 1,10 µg

Association

Co-culture favorable : Les cultures d’ail, d’oignon, d’échalote, d’épinards, de poireau, de tomate, de salade, de laitue et de haricot vert

Co-culture défavorable : les choux, tels que le brocoli, le chou-fleur, le chou-rave, le chou blanc, le chou cabus, le chou romanesco, le chou chinois, le chou vert, le chou de Milan et les choux de Bruxelles